Suivi Miliboo – Datas T4

Ce jeudi 30 avril marquait la fin du quatrième trimestre pour Miliboo. Aujourd’hui, nous vous proposons de faire le point sur les différentes données que nous avons récolté et combiné. Si vous ne connaissez pas encore cette entreprise, nous vous proposons d’aller jeter un oeil à notre premier article sur l’annonce du chiffre d’affaires du troisième trimestre, et également sur notre anticipation du monde de demain.

Après s’être rapprochées des institutions locales, les équipes Miliboo ont pris connaissance du projet« Masques en tissus » mis en place par la Mairie d’Annecy, visant à la confection d’environ 130 000 masques. La ville, aidée par des associations, entreprises et particuliers, coordonne l’ensemble du projet, depuis la fabrication des masques, jusqu’à la collecte et la distribution.
Miliboo a tout de suite souhaité contribuer à cette chaîne solidaire et a mis à disposition une cinquantaine de rouleaux de tissus 100% coton d’environ 50 mètres chacun. Les quantités proposées permettent la conception d’environ 5 000 masques, et peuvent ainsi couvrir une partie des besoins actuels et futurs de protection des habitants d’Annecy et sa région.

MILIBOO SE MOBILISE AUX CÔTÉS DES ACTEURS INSTITUTIONNELS LOCAUX ET REGIONAUX DANS LA LUTTE CONTRE LE COVID-19

Ce trimestre restera marqué par la crise sanitaire et le confinement. Cette période particulière aura des répercussions fondamentales dans nos sociétés. Les entreprises ont été bousculées au sein même de leurs organisations, leurs chaînes d’approvisionnements et logistiques, leurs relations avec leurs clients, et même dans leurs relations à leurs employés. Une vraie révolution. Dans ce contexte, il est difficile de se projeter sans avoir des données concrètes sur l’impact réel sur les sociétés que nous analysons, et surtout sans connaître la fin (s’il peut y en avoir une) de cette situation. Cependant, nous continuons de nous concentrer sur ce que nous savons et ce que nous arrivons à mesurer, en tentant d’éviter le bruit extérieur. Et en ce qui concerne Miliboo, nous sommes relativement rassurés. L’entreprise a su prendre rapidement des mesures pour à la fois protéger ses salariés et partenaires, tout en maintenant son activité et sa relation avec ses clients. Le partenariat avec M6 et Stéphane Plaza s’avère est une vrai bouée de sauvetage dans cet environnement. Chaque soir, des millions de français, confinés devant leur poste de télévision, ont la possibilité de connaître cette marque associée à une vedette du petit écran. Les mesures prisent pour assurer des livraisons gratuites à domicile et sans contact associées à la fermeture des magasins de la majorité des concurrents ont permis à Miliboo de poursuivre sa dynamique. Maintenant, analysons les données !


I. Données commentaires TrustPilot

TrustPilot est une entreprise danoise, fondée en 2007, qui récolte et publie des avis de consommateurs sur les entreprises du monde entier. Tout le monde peut publier un avis sur Trustpilot. La récolte des avis peut se faire de trois façons (organique, invitation manuelle ou automatique). Miliboo, fait appel aux services de TrusPilot depuis 2016, mais ne semble procéder à des invitations que depuis juin dernier. Nous avons donc logiquement décidé d’effectuer un suivi du nombre d’avis postés sur cette plateforme. Bien que ces données nous apportent des informations intéressantes sur la dynamique du business, nous noterons qu’ils faut prendre ces chiffres avec précaution, car ils peuvent fortement varier pour de nombreuses raisons (volonté de l’entreprise d’inciter les clients à laisser un avis, clients volontairement plus à même de laisser un avis en période de confinement, saisonnalité, …).

On constate que malgré une baisse entre le 15 mars et début avril, lié au début du confinement, le nombre d’avis (et donc de commandes) est reparti fortement en hausse sur la fin du mois. Avec une moyenne de 15 avis par jour, le quatrième trimestre enregistre le record de nombre d’avis postés, et cela, malgré tout ce qu’implique la crise actuelle. Plus précisément la hausse est de 20% par rapport aux avis laissés lors du T3, laissant envisager un beau chiffre d’affaire pour la partie online.


II. Données de trafic organique

Maintenant, portons notre regard vers le suivi du trafic organique vers le site miliboo.com. Lors du troisième trimestre, nous avions déjà constaté une forte progression du trafic organique, qui a amené à une hausse notable du chiffre d’affaires (8,4 M€ soit +32,6% par rapport au T3 2018-19). Lors de ce T4, la dynamique perdure et semble même s’accélérer.

Le trafic organique du T4 progresse de 60% par rapport au T3 de cet exercice et de 269% par rapport au T4 de l’an dernier !

Il est encore trop tôt pour savoir si la hausse de ce trafic est converti en ventes (bien que nous avons une idée avec l’évolution du nombre d’avis TrusPilot) ou s’il s’agit de simples curieux, venant visiter le site suite à une publicité sur une des chaînes du groupe M6. Mais, le boost observé lors de ce confinement mondial aura permis à la marque de gagner fortement en notoriété.

Le groupe publiera son chiffre d’affaires annuel le 28 Mai prochain.

MAJ du 15/5/2020 : Visites mensuelles sur le site miliboo.com (données Semrush)

Croissance continue du nombre de visiteurs, et l’accélération liée au confinement se concrétise. Il y a désormais deux fois plus de visites qu’en juillet dernier. Ce mois était pourtant déjà porté par la diffusion des campagnes de publicités sur les chaines du groupe M6.


III. Projections

Comme évoqué précédemment, dans les conditions actuelles, il est difficile de se faire une idée précise de l’impact réel de cette crise. Nous allons tout de même tenter l’expérience (les calculs suivant comportent de nombreuses hypothèses, ils sont à prendre avec des « pincettes ») :

  • Le site miliboo compte pour 85% des ventes et les marketplace pour les 15% restants.
  • La France représente 87% de l’activité du groupe.

Prenons plusieurs hypothèses conservatrices :

1/ L’ensemble de l’activité internationnal apportant aucun chiffre d’affaires (l’Espagne et l’Italie, les principaux marchés après la france, étant très impacté par la COVID-19). Nous compterons donc par la suite que 87% du chiffre d’affaires possible.

2/ Considérons, que le chiffre d’affaire sur les marketplace a été réduit à zéro après le confinement, soit à la moitié du Trimestre.

Nous avons donc un chiffre d’affaire possible de 81,4% du chiffre d’affaires théorique en temps normal (87% de 85% + 50% de 15%).

En théorie, sans ces hypothèses, nous aurions pu espérer avoir au minimum une hausse du CA de 10% à 15% (20% de hausse des avis TrusPilot et +60% de trafic organique). Etant donné que lors du T3, le groupe faisait 8,4 M€ de CA, nous pouvons espérer un CA T4 de 7,5M€ (8,4M€ * 1,1 * 81,4%).

Cela nous amènerait à un chiffre d’affaire annuel de l’ordre de 30M€ (22,57M€ lors des 9 premiers mois), soit une croissance de 30% par rapport à l’exercice précédent. Pour une capitalisation boursière de moins de 8M€ et très peu endetté, nous continuons donc d’être confiant dans notre investissement. Les partenariats avec M6 et Stéphane Plaza semblent être déjà très productifs dès la première année, rapprochant Miliboo d’une taille critique lui permettant d’être profitable. Nous regardons devant et imaginons une dynamique qui continuera sur l’année 2020 avec des concurrents qui vont peiner à rouvrir leurs magasins, tout en subissant de fortes contraintes financières et sociales. Miliboo est, elle, déjà préparée pour le monde de demain.


Note 1 : A la date de publication de l’article, nous sommes actionnaires de Miliboo.

Note 2 : Cette analyse n’est en aucun cas une recommandation ou un conseil boursier. Nous présentons ici nos recherches et nous expliquons notre démarche, mais cela n’est en aucun cas une incitation à nous suivre. Cet article ne représente que notre avis personnel et ne constitue en aucun cas un conseil d’achat ou de vente. Nous vous recommandons de faire votre propre analyse.