Suivi Claranova – Data T4 2019/2020

Rappel :
Claranova est un groupe technologique international centré sur 3 pôles : l’édition de logiciel, l’impression digitale et l’IoT. En 2013, Pierre Cesarini prend la direction de l’entreprise et la transforme en créant les pôles photos et IoT. Elle affiche depuis 4 ans une croissance moyenne annuelle de 30% pour atteindre aujourd’hui un chiffre d’affaire de plus de 300 M€.

Contexte

Ce mardi 11 août, Claranova annoncera son chiffre d’affaire du 4ème trimestre de l’année 2019/2020. Ce trimestre porte sur les mois d’Avril à Juin, il fait suite à un 3ème trimestre qui, dans un contexte difficile, aura vu les entités PlanetArt et Software croître leur chiffre d’affaire organiquement de +7% et +8% respectivement. Ce qui est un ralentissement fort par rapport aux chiffres passés. PlanetArt a cependant vu son chiffre d’affaire croître de +43% grâce à l’ajout de Personal Creations dans les comptes, qui a commencé à être intégré en Août 2019. Quant à MyDevices, sa croissance fut de +39% ce qui vient confirmer une montée en puissance.

Sur 9 mois, ça nous donne un chiffre d’affaire de l’ordre de 307,3 M€ pour l’ensemble des pôles (non ajusté des parts que possède Claranova dans ces pôles). Soit une croissance de +57%, mais de seulement +17% en excluant l’intégration de Personal Creations.

Le question que tout le monde se pose est : Claranova réussira-t-il à atteindre les 400 M€ de chiffre d’affaire pour l’année fiscale 2019/2020 ?
Nous allons essayer d’estimer cette faisabilité dans cet article.

I – PlanetArt

Après un 3ème trimestre à seulement +8% de croissance en organique, PlanetArt se doit de retrouver une croissance plus conforme à ses ambitions.

On peut être rassuré sur ce point : la croissance du nombre d’application installée de la galaxie PlanetArt a été freiné durant le 3ème trimestre mais on remarque un rebond très puissant depuis fin Avril, avec une explosion en Juin et Juillet. Si l’on annualisait le taux de croissance de ces installations sur cette période, on dépasserait les +200% de nouvelles applications installées sur Android. Ce n’est bien sûr qu’éphémère, mais ça nous laisse penser que la machine est relancée.

En prenant un horizon de temps plus long, on peut constater le rebond du nombre d’installations, et remarquer qu’elle provient très largement de sa locomotive FreePrints, qui bien que mature voit sa croissance accélérer. Les autres applications continuent à leur rythme, mais clairement FreePrints est le moteur de la bonne performance globale de la galaxie.

Nous allons maintenant essayer de faire une corrélation historique entre le nombre d’applications installées et le chiffre d’affaire généré par PlanetArt (hors acquisition de Personal Creations).

Bien que cette corrélation soit évidemment à prendre avec des pincettes, du fait que le nombre d’installations n’est qu’un facteur parmi tant d’autre (taux de désinstallation, taux d’utilisation, panier moyen, etc), il reste cependant la fondation sur laquelle tout le reste se construit.
Pour pouvoir tenir compte de la saisonnalité, nous avons analysé le CA du pôle mobile en relation avec le nombre d’installation Android sur les T4 de ces 4 dernières année.
Si la tendance restait à peu près similaire, nous pouvons espérer un chiffre d’affaire du pôle mobile entre 50 et 60M€. Le contexte n’aide cependant pas à utiliser des comparables.

Maintenant nous pouvons nous tourner vers le nouveau venu de PlanetArt : Personal Creations.
Une forte augmentation du nombre d’avis posté par des consommateurs, nous a fait penser à un forte hausse des commandes ces derniers mois. Mais en réalité il semble qu’il s’agissait seulement de clients mécontents par les délais de livraison. Pour rappel, une usine a arrêté de fonctionner aux USA mais les commandes avaient continué à être prise…

Les chiffres du trafic restent cependant honorables, supérieurs à ceux du T1 et T3. Si l’on reste dans des ratios similaires à ces 2 trimestres alors on peut espérer que PC génère un CA proche des 15 M€ pour cette période.

Pour résumer, si nous estimons un CA pour le pôle mobile au milieu de notre range de 50/60 M€, alors nous anticipons un CA potentiel de PlanetArt autour de 70M€

Pôle mobile55 M€
Personal Creations15 M€
TOTAL PlanetArt70 M€

II – Software

Le pôle software, transitionne toujours plus vers un système de revenu récurrent en poussant ses offres vers des modèles freemium et par abonnement. Il est difficile durant cette transition pour nous d’estimer précisement le chiffre d’affaire mais l’on peut avoir une idée générale des tendances.

Le trafic des principaux services proposés par Avanquest était décroissant ces derniers trimestre, mais a rebondi légèrement ce trimestre, grâce à une bonne performance de SodaPDF. C’est toutefois assez problématique, car le trafic total a perdu près de 20% comparé au même trimestre de l’an passé. Et c’est sans compter l’arrêt de PDFMerge (7M de visiteurs l’an passé au T4) et de OneSafeSoftware (13M de visiteurs l’an passé au T4).

Pour l’instant la chute du trafic n’a pas entraîné de baisse du CA mais est la cause de la faible croissance des derniers trimestres. Il nous semble très problématique que Avanquest ne soit pas capable de faire venir davantage d’utilisateurs vers ses sites, ce qui est la base d’une stratégie de Freemium…
Surtout si l’on compare par exemple SodaPDF avec ses concurrents : IlovePDF et SmallPDF ont augmenté de plus de 50% leur trafic ses 6 derniers mois…

Ce qui reste selon nous le plus problématique est la perte de vitesse continue de AdAware. Il ne faut pas oublie que c’est un service générant peu de CA mais de très fortes marges : 1/4 du CA mais 2/3 de l’EBITDA. Sa perte de vitesse n’est donc pas impactante sur le CA mais reste à surveiller de très près.

Pour estimer le CA de ce pôle, nous allons prendre un scénario offrant un léger rebond par rapport au trimestre précédent, car historiquement le T4 génère plus de CA mais aussi que le pôle a pu avoir une meilleurs monétisation dans le contexte actuelle.

Nous estimons donc un CA de 25 M€ pour le pôle Software.

Conclusion

En prenant comme hypothèse un CA de 1 M€ pour MyDevices (impossible à prévoir pour nous et peu impactant dans notre estimation), nous arrivons donc à un CA total pour le T4 de 96 M€, soit une croissance de +45% par rapport à l’an passé, porté par un rebond de la croissance du pôle mobile et de l’ajout de PersonalCreations.
Le pôle software n’offrira selon nous pas une croissance digne de ce qu’il aurait pu offrir dans ce contexte.

PlanetArt70 M€+ 59%
dont pôle mobile 55 M€+ 25%
dont Personal Creations 15 M€N/A
Software25 M€+ 11%
MyDevices1 M€+ 100%
TOTAL T496 M€+ 45%
TOTAL 2019/2020403 M€+ 53%

Nous atteignons donc un chiffre d’affaire annuel dépassant de justesse les 400 M€ pour atteindre 403 M€. L’objectif est rempli, mais l’année prochaine sera l’année pivot pour le groupe : Le pôle Software va-t-il renouer avec une forte croissance ? La croissance de FreePrints va-t-elle continuer à ralentir ? FreePrints Gifts va-t-elle être un succès pendant les fêtes ? Personal Creations réussira-t-il de nouveau une belle année de ventes et à être profitable ?

Réponse dans les prochains mois.


Note 1 : A la date de publication de l’article, nous sommes actionnaires de Claranova.

Note 2 : Cette analyse n’est en aucun cas une recommandation ou un conseil boursier. Nous présentons ici nos recherches et nous expliquons notre démarche, mais cela n’est en aucun cas une incitation à nous suivre. Cet article ne représente que notre avis personnel et ne constitue en aucun cas un conseil d’achat ou de vente. Nous vous recommandons de faire votre propre analyse.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.